jeudi 30 avril 2009

Manif du 1er mai : que la puissance de notre cortège soit une réponse à Fillon qui veut faire croire que notre mouvement est fini !


La manifestation part de la place Denfert-Rochereau vers Bastille à 14 h.

Rendez-vous des I.U.F.M. boulevard Saint-Jacques à 13 h 45. Nous défilerons devant le cortège FSU.

TOUS EN JAUNE AVEC DES OBJETS SONORES !

Ordre du cortège: CGT - UNSA - CFDT - FSU - FO - CFTC - Solidaires - CGC
PIQUE-NIQUE.
Avant la manif, la coordination des universités propose de se retrouver à partir de 12h30, avenue René Coty, pour pique-niquer ensemble et partir ensuite tous ensemble à la manifestation

L'IUFM de Livry-Gargan se radicalise : rejoignez-nous dans le blocage des concours et examens !

Devant la sourde oreille de l’Etat, nous, formateurs, professeurs stagiaires et personnel BIATOSS avons décidé d’amplifier nos actions.
Lors de l’A.G. de ce jeudi 30 avril 2009, nous avons voté à la grande majorité :

- La présentation de la motion ci-jointe, dans chaque centre de correction d’Ile de France visant à différer la correction du CRPE jusqu’au retrait des réformes Darcos et Pécresse.
- Le blocage du centre de correction de l’IUFM de Livry-Gargan le lundi 4 mai 2009.


Nous invitons tous nos collègues de l’université, du premier et du second degré à s’engager dans cette action, afin d’obtenir le retrait des réformes que toute la communauté éducative réclame depuis 4 mois.


Motion à lire et à distribuer dans les centres de correction

Sauvons le recrutement et la formation des professeurs des écoles !


Nous, correcteurs du concours de recrutement des professeurs des écoles de la session 2009, tenons à exprimer solennellement notre ferme opposition aux projets de recrutement et de formation des futurs enseignants.
Ces projets, s’ils étaient adoptés, entraîneraient une très grave dégradation de la formation et de l’enseignement en général.
Nous refusons la suppression de l’année de formation professionnelle en alternance, rémunérée, qui suit actuellement la réussite au concours : c’est bien lors de cette année-là que les futurs professeurs, alors fonctionnaires stagiaires, peuvent apprendre leur métier.
Nous constatons que le gouvernement maintient ses projets malgré des mois de mobilisation.
C’est donc, conscients de ces enjeux, que nous décidons de surseoir à la correction du CRPE 2009.
Nous nous refusons à corriger les copies tant que le ministre ne retirera pas son projet.


Nom Prénom qualité

mardi 28 avril 2009

Les actions se radicalisent à Livry-Gargan

Depuis la mi-janvier, l'IUFM de Livry-Gargan est engagé pleinement dans la lutte pour le retrait de la contre-réforme de la formation et du recrutement des enseignants. Nous avons multiplié les manifs, AG, happening, tracts, courriers aux élus, syndicats, fédérations de parents d'élèves, partis politiques ... Nous avons lancé les Etats généraux de Seine-Saint-Denis de la formation des enseignants. Jusqu'à présent, les actions se sont déroulées de façon à perturber le moins possible les cours : ils étaient juste interrompus chaque jour environ une heure par un débrayage pour tenir les AG et bien sûr annulés quand les professeurs participaient aux grèves nationales.

Après trois mois d'une mobilisation d'une ampleur et d'une durée sans précédent, l'obstination du gouvernement, ses manoeuvres et tentatives de passage en force nous amènent à radicaliser nos actions.

L'AG d'hier a décidé de bloquer l'accès aux salles de cours aujourd'hui afin de réunir tous les usagers en AG. Dans un amphi plein à craquer, une discussion sur le contenu de la réforme et ses enjeux a débouché sur un vote révélant le rejet unanime de la réforme. Les autres votes ont permis d'adopter les actions suivantes :
- participation à la manif du 28 avril
- blocage des évaluations terminales des stages des PE2 du mercredi 29 avril. Suite à ce vote, la direction du site a décidé de les annuler
- blocage du site durant la semaine. En raison des barricades de chaises que nous avons dressées un peu partout, la direction envisage de fermer le site pour raison de sécurité

A L'ETUDE : LE BLOCAGE DU SITE A PARTIR DU 4 MAI POUR EMPECHER LES CORRECTIONS DU C.E.R.P.E.

L'action consisterait pour les formateurs convoqués comme correcteurs dans différents sites de la région à se déclarer grévistes, à ne pas se rendre aux corrections, à rester dans leur site pour en bloquer les accès, avec la participation des autres formateurs non convoqués et des PE2.

Il serait souhaitable que cette idée soit discutée au plus vite dans tous les sites où s'effectuent les corrections du concours ainsi qu'à la coordination nationale des universités pour lancer un mouvement national de blocage des concours et examens

Prochains rendez-vous à Livry :

- mercredi 29 avril 8 h 30 : AG. A l'ordre du jour : poursuite du blocage du site ? Blocage du site pendant les corrections du CERPE ? Venez nombreux pour en débattre !

dimanche 5 avril 2009

En fanfare

il est moche mais utile


Il s'agit du gilet bien sûr

Les décisions prises ces jours derniers.

Voici le lien pour accéder aux derniers documents mis en ligne :

ICI

la lutte continue

La lutte DOIT se poursuivre CAR en 2 MOIS ½,

elle a marqué « des ESSAIS »... à transformer !

1/ Les « actes de reculs successifs » du 12 et 20 mars de Darcos – Précresse » qui ont abouti au texte du 31 mars[1] sont des avancées « symboliques » !

Mais l’essentiel est nié... Le fond reste inacceptable :

- Les menaces pesant sur la formation initiale, la formation continue et à moyen terme sur le statut de fonctionnaire d’état des enseignants PERSISTENT puisque le processus de « masterisation précipité » reste enclenché (malgré le concours inchangé) et que l’assèchement du vivier de recrutement des enseignants se poursuit.

- De plus, vient s’ajouter la cacophonie actuelle du cadrage ministériel pour la cohorte des lauréats du concours 2009/2010 qui CONCRETEMENT aboutira :

* à des « reçus au concours » ayant équivalence M1 MAIS ne pouvant entrer en « année de stagiairisation (actuelle PE2) car ne possédant pas le M2 ! Ils garderont pendant « un an le bénéfice du concours » pour l’obtenir, encore faut-il savoir de quel master ils devront être titulaire... et que les maquettes existent !

* à des « reçus au concours » avec Master (donc M2):

- soit parce qu’ils en possédaient un avant la réussite au concours...

- soit parce qu’ils l’auraient validé lors de leur M2 au cours de l’année de préparation du concours :

des « super étudiants », quoi ! dans le contexte d’aujourd’hui, de non remontée des maquettes « métier d’enseignement » (pour les PE) et de master actuels pour la quasi-totalité ( la CCDIUFM le 02.04) n’ayant pas été conçus pour préparer le concours...

Ces « reçus M2 » entreront donc dans une année stagiairisation (actuelle PE2) à l’aide du même « concours que les lauréats 2008 et 2009 » mais bénéficieront d’un autre format de formation intiale, nommée à présent « formation continue renforcée pendant l’année de fonctionnaire stagiaire » : 1/3 de l’obligation de service des enseignants soit pour les PE, 1 jour par semaine ( !).

2/ La lisibilité de nos positions nourrit deux mouvement des professionnels de l’éducation, la Coordination des Université (CNU) et celle pour la Formation Des Enseignants (CNFDE) et s’en enrichit.

Cela conduit à :

° porter l’exigence du retrait des réformes et de la mise en place d’états généraux.

° proposer, lors des assemblées (6 pour la CNU et 4 pour la CNFDE depuis leur naissance en janvier), un calendrier d’actions nationales complémentaires : journées d’actions locales ; appel à la participation de journées nationales ; envoi de courriers aux élus - 360 sénateurs et 600 députés-

° déployer des actions de communications envers les partenaires « naturels, stratégiques » du ministère = lettre aux 360 sénateurs et 600 députés ET rencontres de puis mars avec les acteurs suivants :

* Les syndicats :

Des rapprochements ont été faits... quand les positions n’étaient pas communes voire très éloignées!

* La Conférence des Directeurs des IUFM (CDIUFM) :

- Frileuse, elle est sortie de ses gonds, le 23 mars avec un communiqué détonant « masterisation : sortir de la confusion et de l’incohérence (bis repetita) » et elle persiste dans son dernier communiqué du 02 avril « « masterisation : réussir la sortie de la crise ».

- De plus, la 4ème assemblée de la CNFDE du 04 avril à Anthony verra Jean-Pierre Chevalier, directeur de l'IUFM de Versailles, représenter la CDIUFM et Patrick Baranger, président de la CDIUFM, invite la CNFDE à réfléchir à la façon dont elle « pourrait être associée aux Etats Généraux que [la CDIUFM va] organiser"[2].

* La Conférence des Présidents d’Universités (CPU)

- Depuis février, elle est très partagée et connaît des difficultés pour diffuser l’expression de cette situation... qui a abouti par deux fois à des communiqués PUIS des CONTRE communiqués d’un groupe de présidents (dont celui de Paris VIII). Le dernier « couac » est lié à leur congrès à Brest qui a conduit à un communiqué le 24 mars criant victoire après la lettre jointe Darcos - Précresse du 20 mars AUQUEL a succédé deux jours plus tard « un tonnerre de Brest » porté par des directeurs analysant la situation très différemment !

- AUJOURD’HUI, le texte du CA du 02 avril (de la CPU) EST FONDAMENTAL :

La définition de 4 préalables pour participer à la commission de concertation mise en place par Darcos – Pécresse dont la première réunion a eu lieu le 16 mars, en termes d’ENJEUX :

1/ Résoudre le problème des lauréats 2010 : obtenir le maintien du cursus actuel PE2 ET NON LA PROPOSITION ACTUELLE.

2/ Redéfinir l’objectif de la commission : REPENSER la réforme et non PENSER sa mise en œuvre

3/ Réfléchir et proposer à propos des points suivants :

* Nature et positionnement du concours

* Articulation de la formation disciplinaire et de la formation professionnelle

* Modalité de financement des études




LIRE le communiqué de la Coordination Nationale Formation Des Enseignants à paraître dans la presse LUNDI 06 avril et signé d’une pluralité de syndicats, d’associations, de coordinations[3].




[1] Darcos X., le recrutement et la formation des enseignants, communiqué de presse du 31.03.09

[2] André OUZOULIAS, IUFM de Versailles-Université de Cergy-Pontoise (communication interne CNFDE)

[3] Le communiqué de la CDIUFM est rédigé en 6 paragraphes dont les titres sont assez éloquents : « des promesses non tenables » ; « des étudiants lésés » ; « une dévalorisation des masters existants » ; « un acharnant (à mettre à mort les Iufm) qui nuit à tous » ; « quelle autre solution que les Iufm » ; « vers l’organisation d’Etats Généraux ».

vendredi 3 avril 2009

La ronde des obstinés : Samedi 4 avril de 16h à 18h

L'IUFM de Paris  cherche des renforts pour une opération "tortue romaine " dans la ronde des obstinés samedi 4 avril de 16h à 18h . 
Tous les détails ainsi que des photos de leur première apparition dans la ronde  sur iufmparis.canalblog.com  

Et ne ratez pas le premier acte des "États-Généraux de la formation des enseignants" à l'IUFM de Livry-Gargan  ce même samedi 4 avril de 9h à 12h 


mercredi 1 avril 2009

Prochaine A.G : vendredi 3 avril de 13 h à 14 h.

A l'ordre du jour :

- bilan des dernières actions :
rassemblement devant l'Inspection académique le 1er avril,
grève et manifestation du 2 avril

- préparation des Etats Généraux de Seine-Saint-Denis de la formation des enseignants

MANIF jeudi 2 avril

MANIFESTATION DU 2 AVRIL :

RENDEZ-VOUS A 14 H 30

PLACE DU PANTHEON, R.E.R LUXEMBOURG,
A L'ANGLE DE LA RUE SOUFFLOT ET DE LA RUE SAINT-JACQUES.


SOYONS TOUS DANS LA RUE POUR MONTRER AU GOUVERNEMENT QUE NOUS EXIGEONS TOUJOURS LE RETRAIT DE SON PROJET !

Followers