jeudi 18 février 2010

L'IUFM de Livry dans l'action

La journée à l’IUFM de Livry a été très positive.
Ce matin, environ 25 personnes en grève (surtout des PE2, quelques PE1 et 4 formateurs) étaient à Livry. Cette présence active a révélé l’existence d’un groupe prêt à donner de son temps.

Nous avons rédigé plusieurs textes :

- un texte à l’adresse des enseignants du 1er degré qui sera apposé sous forme d’affichettes dans les salles des maîtres des écoles que fréquentent les PE2 et les PE1 (qui seront en stage d’observation à la rentrée),

- un autre à l’adresse des fédérations de parents d’élèves qui sera déposé dans leurs boîtes aux lettres dans les mêmes écoles,

- un autre à l’adresse des journalistes,

- un autre à l’adresse des directions syndicales départementales.



Les PE1 et PE2 trouveront ces différents textes dans leurs casiers et sous forme de fichiers informatiques sur leur messagerie. Chacun pourra ainsi contribuer à amplifier la mobilisation contre la réforme.

L’après midi : gros cortège dans Paris et bonne présence de l’IUFM. Nous étions nombreux derrière notre banderole. Beaucoup de dynamisme, de détermination, de slogans, de bonne humeur, de musique, de photos, d’interview …

Les établissements scolaires en lutte sont de plus en plus nombreux. On peut s’attendre à une extension du mouvement quand les zones actuellement en vacances vont reprendre le travail.

Les conditions semblent créées pour une montée en puissance à la rentrée, pour faire du vendredi 12 mars une journée de mobilisation massive.

La semaine de la rentrée sera décisive.

lundi 15 février 2010

L'IUFM de Livry en grève jeudi 18 février !

L’AG des PE1, PE2 et PIUFM réunie lundi 15 février a voté à l’unanimité des 50 présents la grève pour jeudi 18 février.

Des enseignants du premier degré en grève d’Aubervilliers étaient venus témoigner de leurs actions.

Afin que cette grève soit l’occasion d’amplifier la mobilisation contre la réforme de la formation et du recrutement des enseignants, la journée du 18 février comprendra plusieurs temps forts :

Jeudi à 9 h : AG des PE1, PE2 et PIUFM dans le petit amphi.



Ordre du jour : définition des actions et organisation en groupes de travail. Entre autres :



- Rédaction d’un texte à l’adresse des syndicats, comme cela a déjà été discuté à l’AG.

- Conception de banderoles, slogans, chorégraphies … pour la manif de l’après midi.

- Rédaction d’un texte à l’adresse de la presse.

- Rédaction d’un texte à l’adresse des parents d’élèves que chaque PE1, PE2 et PIUFM pourra déposer dans les écoles dans les boites aux lettres des fédérations de parents d’élèves.

- Rédaction d’un texte à l’adresse des enseignants du premier degré que chaque PE1, PE2 et PIUFM pourra afficher dans les écoles dans la salle des maîtres.


Jeudi à 11 h : regroupement dans le petit amphi pour une mise en commun des groupes de travail.

Jeudi à 14 h : MANIFESTATION. Rendez-vous au Luxembourg.


La présence de tous est déterminante.


Se munir d’un gilet jaune et objets sonores.


D’ici jeudi, dans chaque groupe, chacun peut impulser une discussion sur les enjeux de la grève et l’importance d’être présent à la manif.

vendredi 12 février 2010

Participation de l'IUFM de Livry à la grève ?

A.G des PE1, PE2 et PIUFM


lundi 15 février 2010
de 12 h à 13 h dans le petit amphi.

La mobilisation dans les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis pour la défense du service public d’Education s’amplifie. 12 établissements étaient en grève le 2 février, ils étaient 53 le 9 et 63 le 11 (2 écoles, 29 collèges, 26 lycées, 6 CIO).

Les enseignants en grève, parfois reconductible, soutenus par les parents, dénoncent les suppressions de postes, la casse de la formation des enseignants, la possibilité de licencier les fonctionnaires, les non remplacements, le recours aux étudiants, les classes surchargées, la disparition ou la réduction d’enseignements, le développement de la précarité dans l’Education nationale …

Les conséquences de la réforme de la masterisation sont désormais visibles : des classes sont confiées à des non enseignants. Cette situation a amené des titulaires à refuser de partir en stage après avoir appris que leur remplacement serait assuré par un étudiant non formé. Ils ont subi de fortes pressions de leur inspecteur de circonscription pour laisser leur classe. Des sections locales FCPE interviennent auprès de l’Inspection académique pour dénoncer ces pratiques et obtenir des titulaires remplaçants. Certaines écoles seront en grève toute la semaine prochaine pour ces mêmes raisons.

Un appel à l’amplification de la grève est lancé par l’A.G des établissements en lutte.

Le SNES Créteil le soutient, appelle à une semaine de grève et à faire de jeudi 18 un point fort de la mobilisation avec manifestation parisienne. La CGT éduc’action appelle à la grève pour mardi 16 et jeudi 18 février. SUD demande un appel intersyndical à la grève pour mardi 16 et jeudi 18 février et appelle à la grève pour ces deux jours. La CNT soutient le mouvement et appelle aussi à la grève mardi 16 et jeudi 18. La FSU 93 appelle à la grève le 18.

Mardi 16 février à 14 h aura lieu une manifestation à Paris, place de l’Odéon.

L’IUFM de Livry en lutte a déployé beaucoup d’efforts depuis un an pour que le mouvement contre la casse de la formation des enseignants se développe de la Maternelle à l’Université.

Allons-nous participer à ce mouvement et contribuer à l’amplifier ?

SOYONS NOMBREUX LUNDI 15 FEVRIER A L’A.G

POUR DEBATTRE

ET DECIDER SI NOUS NOUS JOIGNONS AU MOUVEMENT DE GREVE.


Des enseignants en grève de l’école Jules Guesde d’Aubervilliers seront présents à notre A.G.




Followers